Archives mensuelles : mai 2019

J2n a 10 ans !

Il y a 10 ans : je prenais ma retraite et je décidais de me rendre utile.

Il y a 8 ans : il y a eu plusieurs enregistrements CD, une bonne vingtaine de concerts en Bretagne et en Auvergne notamment, une bonne cinquantaine de bulletins de liaison qui ont rapproché nos amis lecteurs, musiciens et mélomanes. Je pensais qu’il était nécessaire de marquer le pas.

Il y a 7 ans : une tornade fonçait droit sur J2n. C’était Laurent Tostain. Ses cours ont immédiatement connu un succès fulgurant. Laurent a posé le socle de ce qui allait devenir une école de musique. Il a fait oublier aux enfants leurs tablettes et leur a réappris le goût de jouer et chanter ensemble.

Il y a 6 ans : Amaury Rosa de Poullois. La musique savante, l’orgue, l’harmonie, le piano.

Il y a 5 ans : Frédéric Brégüe entrait en scène, tambour battant (si je puis me permettre) !

Il y a 4 ans : Marielle Roc entrait dans la ronde en chantant et en enchantant ses élèves

Il y a 3 ans : Fabien Chandevau et son incroyable guitare swing jazz nous faisait revivre les grandes heures de Django Reihhardt et entraînait ses élèves dans cette discipline envoûtante et terriblement exigeante.

Il y a 2 ans : Léa Yoanna Adam trouvait le temps, entre 2 tournées à l’étranger, de faire découvrir le piano avec ses méthodes tout droit venues du Grand Est de l’Europe

Il y a 1 an : Le benjamin est arrivé ! Konan Goré, tombé dans la marmite de la musique quand il était petit, nous rejoignait avec son violon traditionnel et ses rythmes endiablés.

Et maintenant : il y a 10 ans, une bénévole venait défendre les aventures homériques de la construction de J2n. Elle est toujours là. Elle a été rejointe par d’autres bénévoles exceptionnels. J2n leur doit tout car sans eux, nos actions seraient restées confidentielles. Merci à tous nos bénévoles.

Peu de gens le savent : J2n a une marraine. Elle s’appelle Odile. Elle est toujours là. Elle veille sur nous depuis de longues années. Elle a guidé mes pas dans les embuscades, elle m’a donné envie de refuser le découragement. Merci à elle.

Enfin, j’ai comme l’impression que l’aventure J2n est loin d’être terminée…. A bientôt !