Une grande dame s’éteint, son violon pleure

La grande dame, c’était Véronique DAVERIO. Elle a nous a enchantés avec son violon qu’elle a promené dans le monde entier, depuis les auditorium les plus prestigieux jusqu’aux plus petites églises de villages. Elle a joué dans tous les genres : classique, traditionnel, Amérique du Sud, chants hébraïques… Elle a enchanté les étés de Dinan avec le festival de musique qu’elle dirigeait en collaboration avec les meilleurs musiciens de tous les horizons.

Aujourd’hui, le violon de Véronique DAVERIO pleure, mais ses admirateurs aussi. Il ne leur reste plus que les souvenirs des moments éblouissants qu’elle nous a laissés.

Merci Madame.