Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas

Mardi dernier 3 mars, nous avons dû nous résoudre, la mort dans l’âme, à annuler le dîner couscous qui avait été prévu à la salle Serge Gas de Pleine Fougères pour le samedi 7. Pardon à nos fidèles amis de la musique qui avaient réservé et se faisaient une joie de nous rejoindre.

Avons-nous cédé à la panique qui s’est emparée de nous dans la crise du coronavirus ? avons-nous été seulement prudents devant l’incertitude qui régnait (et qui règne encore à ce jour) ? L’avenir nous le dira. Ce qui reste certain, c’est que nous avons préféré décevoir par excès de prudence que par imprudence.

Il nous reste un regret cependant. Nos professeurs s’étaient échauffés pour vous proposer une magnifique animation musicale à l’occasion de ce couscous manqué.

Alors cette animation, préparée avec tout notre coeur, elle aura lieu. Dans un contexte plus serein, probablement cet été et sous une autre forme, mais le travail de vos professeurs ne restera pas sans suite.

Promis. Dès qu’on est  prêt, on vous le dit.